Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

INFOS CGT – Rentrée Sociale 2019

Indemnité Kilomètrique Vélo (IKV) :

Suite à nos diverses interventions auprès de tous les élus de l’Agglomération et des communes adhérentes en 2018 Voir article et lors des diverses réunions mensuelles Voir article et le 2e, notre argumentaire a été suivi le conseil communautaire de l’Agglomération du 02/07/2019 a validé cette indemnité.

Cela est applicable depuis le 1er septembre 2019 pour tous les agents qui utilisent leur vélo pour le trajet domicile-travail. Ils percevront une indemnité de 200 € par an (16,67 par mois) et devront compléter un imprimé de déclaration sur l’honneur (à récupérer à la RH dès aujourd’hui).

La Commune du Séquestre a été la première à avoir cette initiative. Elle a été suivie par l’Agglomération. Le CT de la Ville d’Albi a émis un avis favorable pour les agents de la ville d’Albi qui a étét entériné par le conseil municipal du 23 Septembre pour une application à compter du 1er Octobre 2019.

Face au défi que nous avons pour éviter le réchauffement de la planète, nous espérons que toutes les communes adhérentes suivront ces initiatives. Chacun pourra ainsi mettre son petit grain de sable pour contribuer à sauvegarder notre planète Terre et à la transmettre en bon état à nos petits enfants et arrières petits enfants.

Contrats à Durée Déterminée (CDD). Avec la nouvelle loi votée le 09 Août 2019, la régression sociale s’accélère.

Lauréat d’un concours : Plus d’obligation de le nommer.

Jusqu’alors, lorsqu’un agent contractuel, sur un emploi permanent, était inscrit sur une liste d’aptitude d’accès à un cadre d’emplois, dont les missions englobaient l’emploi occupé, son employeur avait l’obligation de le stagiairiser au plus tard au terme de son contrat. La loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 modifie cette disposition et prévoit désormais une possibilité de stagiairisation et non plus une obligation (application immédiate à la parution de la loi – article 24 loi 2019-828)

On veut maintenir les agents dans la précarité de plus en plus longtemps. Il y a la propagande avec de beaux discours de notre ministre mais il y a surtout la réalité avec les actes.

MUTUELLES – Participation de l’employeur.

La CGT s’est battue depuis plusieurs années pour une meilleure protection sociale des agents. Nous avons pu obtenir une participation pour le complément de salaire avec la Prévoyance (8 € et passée à 10€).

La participation pour la complémentaire santé existe depuis 2016 pour tous les salariés du privé et dans bon nombre de collectivités qui ont une véritable action sociale vis à vis de leurs agents. La loi a validée cette participation depuis 2007 et le décret sur les contrats labellisés est sorti en 2011.

La CGT depuis plusieurs années défait tous les obstacles que nos élus ont mis et continue avec opiniâtreté à défendre cette participation aussi bien auprès de l’Agglomération que des communes adhérentes.

A force de ténacité de la CGT, les élus ont ouvert ce chantier (une réunion s’est tenue le 11 novembre) et semblent valider l’idée d’avoir des contrats labellisés au choix des agents. C’est ainsi que chacun pourra garder sa mutuelle à condition qu’elle respecte les critères de labellisation (solidarité entre actifs et retraités avec un rapport de 3 maxi, Solidarité familiale, Possibilité de percevoir l’Aide à la Complémentaire Santé – ACS pour les plus précaires).

Le montant de la participation n’est pas encore arrêté. La CGT a déjà fait des propositions pour atteindre 50 % de la cotisation). Nous ferons appel à vous tous pour qu’une participation décente soit versée aux agents.

COS de l’ALBIGEOIS :

Au mois de juin dernier tout le monde a pu constater l’attitude du Président.

Lors de l’AG, au moment du vote du budget prévisionnel 2019, nous avons voulu faire des propositions pour modifier et valoriser certaines prestations sociales . Voir le document à la fin de l’article concernant nos propositions pour les revalorisations (cf les lignes surlignées en bleu – Prime Mariage ou Pacs, Naissance, Décès, Noël des enfants, CESU, Départ à la retraite, etc...).

Celles ci ont été refusées en bloc car le budget avait déjà été validé. (Par qui ? Hors AG ?)

Compte tenu que les collectivités sont en préparation budgétaire, nous en avons parlé aux élus lors de nos réunions mensuelles. Nous sommes à la disposition du Président du COS pour lui rappeler nos propositions et qu’il défende ces revalorisations auprès de sa hiérarchie.

DES AGENTS BOSSEURS MAIS REMERCIÉS AVEC DES CACAHUÈTES :

Nous avons vécu un été de dingue avec toutes les manifestations qui se sont passées (Pause Guitare, Tour de France – Arrivée – Repos et départ, Plusieurs championnats sportifs, Manifestations culturelles et sportives, etc.).

Les agents se sont fortement impliqués pour leur réussite et ont même travailler hors de leurs horaires habituels pour que les habitants trouve une ville nickel.

La prime dite « Macron » nous a été refusée cette année. Compte tenu de leur engagement, la CGT a demandé que les agents de ces services puissent percevoir la prime d’intéressement à la performance collective des services car tout le monde s’accordait sur le merveilleux travail qui avait été accompli.

Pas de réponse à ce jour mais les remerciements sont venus avec des cacahuètes et un petit pot le mercredi 18 septembre 2019 au stadium. Les agents apprécieront. Souhaitons simplement que la prime « Macron » leur soit accordée au début de l’année 2020.

Site réalisé sous Spip Mentions légales -