Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CSFPT - Même le Président du CSFPT critique cette réforme sur les retraites

Le Président deu CSFPT, Philippe LAURENT, critique cette réforme des retraites car elle prend pas en compte les spécificités des métiers de la Fonction Publique Territoriale, ni la pénibilité pour les agents ni la gestion des fin de carrière.

Nous apprenons qu’hier lors de la conférence sur la pénibilité dans la Fonction Publique, la CGT, la CFE-CGC et la FSU ont claqué la porte des négociations sur la pénibilité dans la fonction publique. Elles dénoncent le « rapport de force » qui est instauré par ce gouvernement et qui ne veut rien entendre.

Selon ces syndicats, Olivier Dussopt a annoncé la fin des catégories actives, qui permettaient aux agents ayant un métier particulièrement pénible de partir à la retraite de manière anticipée 5 ou 10 ans avant l’échéance.

FO et Solidaires avaient décidé dès mardi de boycotter cette réunion.

« Cette suppression des catégories actives va conduire des centaines de milliers d’agents à ne pas être reconnus dans la pénibilité », a indiqué à la sortie de la réunion à Bercy Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT-Fonction publique.

« Entre 200 000 et 300 000 agents n’auront plus rien. Alors qu’aujourd’hui ils sont dans la catégorie active, ils ne le seront plus à l’avenir sur la base des six critères établis par le gouvernement, qui ne veut pas en débattre », souligne-t-il, estimant que 700 000 agents publics bénéficient aujourd’hui de ces droits dans le cadre des catégories actives. « Le gouvernement n’entend rien concerter, la seule solution face au blocage que seul le pouvoir politique entretient c’est le rapport de force »

Les agents qui travaillent dans les EHPAD, l’assainissement, de nuit, qui portent des charges lourdes, apprécieront.

PDF - 143.9 ko
Article LOCALTIS - Critique du CSFPT sur la réforme de la retraite

Voir la déclaration faite par la CGT et ses propositions sur la pénibilité.

PDF - 100.3 ko
Déclaration et propositions de la CGT lors de la réunion du 08 janvier 2020
Site réalisé sous Spip Mentions légales -