Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

La précarité au travail, c’est la précarité dans la vie : Manifestation Samedi 05 Décembre 2020

Samedi 5 décembre 10h30 Place du Vigan à Albi

La précarité au travail, c’est la précarité dans la vie : Précarité alimentaire, précarité du logement, précarité énergétique, précarité éducative…

Alors que le nombre de privés d’emploi augmente (+52 000 en Occitanie depuis mars), les grands groupes et multinationales utilisent le coronavirus comme prétexte pour mettre la pression sur leurs sous traitants (PME et TPE) et en profitent pour licencier tout en poursuivant leur course aux profits ! Pas un jour ne se passe sans que l’on entende parler d’un nouveau plan de licenciements.

A la crise sociale sans précédent que traverse notre pays, le gouvernement prétend apporter une réponse en reportant partiellement, sa réforme anti-chômeurs. Cette réforme a déjà privé 300 000 travailleurs de leur droit à l’indemnisation chômage. Faire basculer les citoyens privés d’emploi dans la grande pauvreté : voilà la politique du gouvernement.

De plus, en plein confinement, le sénat vote un amendement proposant le recul de l’âge légal à la retraite à 63 ans. C’est une provocation indécente, alors que plus de 800 000 jeunes, pénalisés par la crise sanitaire, ne peuvent s’insérer dans la vie active. C’est là aussi une proposition purement et simplement idéologique et libérale totalement inefficace. C’est encore saisir la crise sanitaire comme une opportunité de réformer notre système de protection sociale, de lui faire subir une régression supplémentaire, au mépris de la mobilisation sociale très large qui s’était mise en place à l’hiver dernier.

Députés comme sénateurs chercheraient-ils à détruire notre Sécurité sociale alors qu’elle nous protège, notamment en matières de précarité, de retraite, de chômage, parce qu’elle est fondée sur la richesse produite par le travail et sur la solidarité entre les professions et entre les générations.

Plus que jamais nous devons par la mobilisation du plus grand nombre, imposer des décisions en rupture et exiger l’abandon de toute mesure de régression sociale. Notre société a les moyens de faire en sorte que chacune et chacun puisse vivre dignement et non survivre.

Contrairement aux dernières réformes généralisant le recours à la précarité, la CGT exige la reconnaissance du CDI comme la seule norme de contrat de travail, ainsi que la création d’un nouveau statut du travailleur salarié et une sécurité sociale professionnelle avec des droits transférables et opposables à tous les employeurs.

La CGT Tarn invite à construire et faire converger les mobilisations pour la justice sociale dans les semaines qui viennent avec un moment particulier le 5 décembre.

L’avenir appartient à ceux qui luttent !

Participation à des manifestations revendicatives -Attestations dérogatoires

Le décret 2020-1310 ne fait pas obstacle à l’exercice du droit d’expression collective des idées et des opinions. À ce titre, les manifestations revendicatives peuvent se tenir sur la voie publique par exception à l’interdiction de rassemblement de plus de six personnes, dès lors que les règles de distanciation sociale envisagées par les organisateurs ont été déclarées au préfet et que ce dernier les a jugées de nature à assurer le respect des règles de distanciation sociale. Dans le cas contraire, le préfet peut les interdire (art. 3)

Voir le communiqué du Ministère de l’intérieur :

https://www.interieur.gouv.fr/Actua...


Lisez, Imprimez et Diffusez les documents ci après

PDF - 799.1 ko
Appel Manif Contre la Précarité
PDF - 10.4 Mo
Affiche Manif Précarité 05 Décembre 2020

Pourquoi Pas Vous {JPEG} Cette information vous a été utile alors n’hésitez pas :

  • Adhérez à la CGT ;
  • Participez avec nous pour défendre :
    • vos droits
    • et en gagner de nouveaux.

Site réalisé sous Spip Mentions légales -