Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

SALAIRES au 1er JANVIER 2013

SALAIRES au 1er Janvier 2013

Revalorisation des traitements dans la fonction publique au 1er janvier 2013. Afin de tenir compte de l’augmentation au 1er janvier 2013 du S.M.I.C., le minimum de traitement pour la Fonction Publique est porté à l’indice majoré 309 (indice brut 244) à cette même date.

En outre, afin de maintenir la progression indiciaire des agents de catégorie C et B en début de carrière, le décret procède à l’octroi de points d’indice majoré différenciés.

À cet effet, est attribué un point d’indice majoré supplémentaire, de l’indice brut 244 à l’indice brut 321, à compter du 1er janvier 2013. Les impacts sur les grilles de rémunération sont :

En catégorie C : 

  • Échelle 3 => du 1er au 6e échelon inclus,
  • Échelle 4 => du 1er au 4e échelon inclus,
  • Échelle 5 => du 1er au 3e échelon inclus

En catégorie B : Moniteur-éducateur : les 2 premiers échelons

Pour les agents concernés, voir ci-après la grille de salaires mise à jour ci jointe et pour les autres, si vous voulez connaître votre grille, allez sur notre site : Salaires

Nous ne pouvons que constater un tassement sérieux des diverses grilles notamment en catégorie C où les avancements d’échelon ne se font que par 1 point supplémentaire, soit 4,63 € brut et nettement moins en Net.

Par contre, avec les diverses hausses (Électricité, Gaz, Assurances, cotisations salariales, etc.) notre pouvoir d’achat connaît une baisse sérieuse comme vous pourrez le constater dans votre fiche de paie de janvier 2013. Avec le gel de notre indice depuis plusieurs années, nous avons calculé le montant de cette perte depuis janvier 2000 cela représente un manque à gagner de :

  • de – 212 € à – 257 € par mois pour la catégorie C,
  • de – 291 € à – 336 € par mois pour la catégorie B
  • supérieure à – 400 € par mois pour la catégorie A.

La seule solution consiste à agir localement sur la partie variable de notre salaire (pour la définition voir notre information  .

Il s’agit de :

  • La participation de l’employeur à la protection sociale des agents (mutuelle)
  • La revalorisation de notre régime indemnitaire (IAT et autres) à un niveau décent pour compenser la perte du pouvoir d’achat.
  • Remboursement partiel des frais de déplacement « domicile – travail » des agents territoriaux dont le montant mensuel peut atteindre :
  • QUIZZ =>
    — Réponse 1 : 20,25 €,
    — Réponse 2 : 54,82 €,
    — Réponse 3 : 77,10 € par mois.

Voir réponse à la fin du document [1]

Nous entendons d’ici les cris des gourous de l’austérité qui nous font croire qu’il n’y a pas d’autres solutions que celles qu’ils mettent en œuvre.

Or, C’EST FAUX ! Lisez ce qu’ont écrit les 2 prix Nobel de l’économie : Paul Krugman [2]

ou Joseph Stiglitz [3]

ainsi que le rapport du FMI rendu public le 3 janvier 2013 [4] qui reconnaît sa faute en prônant de telles cures d’austérité et notamment en sous-estimant les effets néfastes pour les peuples.


Voir le document diffusé

PDF - 377.8 ko
Actualisation des grilles suite Revalorisation du SMIC

La grille salariale au 1er Janvier 2013 toute catégorie.

PDF - 111.9 ko
TOUTES LES CATEGORIES

Calcul de la perte du pouvoir d’achat depuis 2000

PDF - 467 ko
POUVOIR D’ACHAT - Calcul perte depuis 2000

[1] Frais de déplacements domicile-travail : Le montant de la prise en charge est porté à 77,10 € par mois à compter du 1er janvier 2013 suite à la revalorisation des tarifs des transports en commun de la région Ile-de-France qui servent de base de calcul dans ce dispositif (auparavant il était fixé à 75,40 €). Voir Décret n° 2010-676 du 21 juin 2010

[2] Paul KRUGMAN : Prix Nobel d’économie en 2008. Son dernier livre « Sortez-nous de cette crise... maintenant ! », de Paul Krugman (Flammarion), permet à tout un chacun de mieux comprendre l’économie actuelle.

[3] Joseph STIGLITZ : Le nouveau livre de Joseph Stiglitz, « Le prix des inégalités ». Pour le prix Nobel d’économie 2001, la montée des inégalités aux États-Unis, outre le fait de créer de graves problèmes économiques, pose un grave problème démocratique

[4] RIGUEUR : On a eu tout faux : voir le rapport d’Olivier Blanchard (Expert au FMI) qui reconnaît publiquement que le FMI a fait une incroyable erreur concernant l’austérité. Ce rapport est visible dans l’article du Journal Marianne n°822. http://www.marianne.net/L-incroyabl... .

Site réalisé sous Spip Mentions légales -